Droits de l'homme

AVOCATS.BE assigne l'Etat Belge : mettre fin à la surpopulation carcérale

Ce 8 juin 2015, AVOCATS.BE introduit trois actions en justice pour que l'Etat Belge soit contraint d'adopter et de mettre en oeuvre un plan qui éradiquerait la surpopulation carcérale. Les conditions de promiscuité, d'inconfort et de misère induites par une surpopulation qui est de 20% en moyenne mais atteint plus de 40% dans certains établissements font des prisons belges une machine à créer des bêtes sauvages. Punir c'est éduquer. Eviter la récidive. Or notre régime favorise la récidive.

Sans la liberté, par François Sureau

Sans la liberté, par François Sureau, Paris, Tracts.Gallimard, 2019, 62 p., 3,9 €.

Que les gouvernements, celui d’aujourd’hui comme les autres, n’aiment pas la liberté, n’est pas nouveau. Que des populations inquiètes du terrorisme ou d’une insécurité diffusent, après un demi-siècle passé sans grandes épreuves et d’abord sans guerre, ne soient pas portées à faire le détail n’est pas davantage surprenant. Mais il ne s’agit pas de détails. L’Etat de droit, dans ses principes et ses organes, a été conçu pour que ni les désirs du gouvernement ni les craintes des peuples n’emportent sur leur passage les fondements de l’ordre politique, et d’abord la liberté. C’est cette conception même que, de propagande sécuritaire en renoncements parlementaires, nous voyons depuis vingt ans s’effacer de nos mémoires sans que personne ou presque ne semble s’en affliger.

Shafiq Ahmed, avocat en danger

Shafiq Ahmed est un avocat pakistanais.

Proche des milieux pachtounes, il a été enlevé une première fois en mars 2019. Détenu incommunicado, il a été forcé d’avouer qu’il utilisait les réseaux sociaux pour communiquer avec des éléments « anti-pakistanais » avant d’être retrouvé, gravement blessé au bord de la route, dans une ville voisine. Après avoir été inculpé en vertu d’une loi sur la cybercriminalité, il a été libéré sous caution.

Mort aux valises à roulettes - Hommage à Charlie Hebdo

Il y a cinq ans, des tueurs insensés massacraient la rédaction de Charlie-Hebdo avant de continuer à répandre la mort dans Paris.

En guise d'hommage, je (re)mets en ligne ce petit texte, écrit à la façon de Charb, dans la Tribune d'Avocats.Be, sous la rubrique "Je suis Charlie" que nous avions créée à l'époque.

Pour rappeler que dans une démocratie, on peut ne pas être d'accord avec tout mais on l'exprime sans haine, sans arme, avec raison, avec des mots.

Luttons. Et souvenons-nous.

https://gallery.mailchimp.com/d552fd66716b81b8fb8f922cc/files/Mort_aux_valises_roulettes.pdf

Une rencontre avec Shirin Ebadi, prix Nobel de la Paix 2003

En marge de la remise du prix des droits de l'homme du CCBE, ce 29 novembre 2019, à 4 avocats iraniens emprisonnés, Maîtres Nasrin Sotoudeh, Abdolfattah Soltani, Amirsalar Davoodi et Mohammad Najafi, j'ai eu l'occasion de rencontrer une autre avocate iranienne, Maître Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix 2003 et toujours engagée, d'ailleurs souvent aux côtés des 4 confrères susdits, pour la défense des droits humains dans son pays.

Compte rendu de l'entretien.

http://latribune.avocats.be/une-rencontre-avec-shirin-ebadi-prix-nobel-de-la-paix-2003/

Pages